DOSSIER DE PRESSE: discours de haine et cyberharcèlement pakistanais islamistes contre un citoyen nantais

Les Etats occidentaux se trouvent démunis face au discours de haine en ligne tenus par des ressortissants de pays situés en zone grise du droit international. Leurs autorités y sont indifférentes, voire sont les premières à y recourir, quand elles ne les encouragent pas. Ainsi, la cyber-harceleuse pakistanaise Ramla Akhta jouit d’une impunité complète.

Create your website with WordPress.com
Get started